Un séjour gourmand en Corée du Sud

Un séjour gourmand en Corée du Sud

La Corée du Sud fait partie des pays d’Asie de l’Est qui fascine les fins gourmets avide de nouvelles spécialités culinaires. En effet, cette contrée offre aux épicuriens la chance de découvrir des saveurs inédites. Parmi les plats à ne pas rater durant un séjour en Corée du Sud, il y a le kimchi. Il s’agit du mets traditionnel par excellence en Corée. Il est même classé sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO depuis 2013. Cet aliment est couramment concocté avec du chou chinois, des carottes, des fruits de mer, des radis et d’autres condiments. Pour la réaliser, les locaux mélangent les différents ingrédients du plat dans une jarre en terre cuite et laissent fermenter la préparation durant plusieurs mois voire des années. Malgré sa forte odeur, le kimchi est succulent et est bénéfique pour la santé. Le jajangmyeon est aussi une recette à ne pas manquer. Ce mets est composé de nouilles agrémentées de légumes (oignons, courgettes et pommes de terre) et d’une pâte à base de sauce soja noire fermentée.

Les mets insolites de la Corée du Sud

Séjourner en Corée du Sud est aussi une occasion pour les aventuriers d’essayer des mets hors du commun. En effet, cette contrée propose aux globe-trotters de savourer des spécialités qui risquent de troubler plus d’uns. Parmi les plats insolites à découvrir dans ce pays, il y a le sannakji. Il s’agit d’une petite pieuvre vivante découpé en morceaux et présenter immédiatement aux gourmets. Les bouts de l’animal (surtout les tentacules) bougent encore dans l’assiette. Une autre variante du sannakji consiste à servir aux épicuriens un bébé pieuvre vivant et entier dans un bol. Il est à noter que cette expérience culinaire est dangereuse, car les ventouses de l’invertébré peuvent se coller à la gorge et provoquer un étouffement. Ainsi, les vacanciers qui veulent se régaler d’un sannakji sont invités à bien mâcher leur nourriture avant de l’avaler. Le dak dong jip est une aussi une spécialité originale à ne pas manquer. Ce mets dans le nom évoque l’ingrédient principal (dak dong jip « la maison du caca du poulet ») peuvent rebuter les plus sensibles.

Les desserts sud-coréens

Au cours de leurs séjours en Corée du Sud, les fins gourmets sont invités à savourer les desserts incontournables de cette contrée. L’une de ces spécialités est le yakbap ou yaksik. Ce gâteau est élaboré avec du riz gluant à la vapeur, de pignons et d’un mélange de châtaignes. Il est parfois arrosé de sauce soja, de miel ou d’huile de sésame. Il se consomme traditionnellement pendant le Hwangap et le Daeboreum. Le patbingsu est également une recette à découvrir dans ce territoire. Ce dessert est dégusté par les locaux depuis le règne de la dynastie Joseon. Il est préparé avec de la glace pilée nappée d’une préparation de haricots rouges sucrés. Il est à noter que pendant leur voyage dans le pays, les touristes verront de nombreuses variantes du patbingsu comme le cheongpodo-mojito-bingsu, le injeolmi-bingsu et le nokcha-bingsu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *